Suzanne JOOS

LA CARTE DANS TOUS SES ÉTATS

 

 

L’exposition La carte dans tous ses états III se présente comme le troisième volet d’un répertoire de cartes imaginaires et de ses divers modes de présentation. Dans ces œuvres conçues entre 2006 et 2009, l’idée de la carte géographique devient sujet d’expérimentation pour questionner les notions de territoire, les limites entre le visible et le lisible en créant un passage entre l’écriture et la peinture. Devant ces cartes fictives et désarçonnantes, le visiteur est invité à expérimenter une forme de désorientation afin de repenser l’espace géographique en fonction d’un nouvel espace poétique et pictural.

 

En détournant et déformant des codes propres aux cartes usuelles, Suzanne Joos crée un nouveau lexique de signes scripturaux et picturaux. Certains signes sont associables au domaine de la peinture, d’autres à des lieux intimes. Revisitant l’automatisme au moyen de médiums indélébiles, aquarelle, encre et tampons, ces oeuvres sur papier interrogent le rapport entre espace privé et espace public en laissant les traces d’un fabricant.

 

Deux grandes cartes montrant des territoires et des parcours insolites se déroulent à partir du haut du mur de la galerie pour atterrir au sol, roulées vers l’intérieur. Elles cachent ainsi une partie de leurs configurations. Des plans de villes impossibles, présentées sous forme de polyptyques, invitent le spectateur à imaginer une continuité invisible. Une installation de cartes en formes de territoires improbables aborde l’imaginaire de l’ailleurs en lien avec des lieux intimes. Présentées sous des formes et des formats divers, ces cartes fictives sont toujours conçues comme des parties d’une totalité inimaginable.

Ce répertoire d’oeuvres récentes établit ainsi une distance entre des cartes conçues manuellement et le caractère officiel et impersonnel des cartes scientifiques.

 

Exposition à la Maison de la culture Frontenac 2009.  Crédit photo : Guy L’Heureux